Steinert: toujours une innovation d’avance !

Basée à Cologne, l’entreprise STEINERT a récemment fêté ses 120 années d’existence

Ses premières activités ont été l’enroulement de bobines électriques qui étaient ensuite montées dans des aimants de levage et des séparateurs magnétiques. La première innovation a consisté à remplacer le fil de cuivre par un ruban en aluminium dur anodisé. Ce procédé d’enroulement de bobines a permis de créer des électro-aimants bien plus efficaces. Une deuxième étape a été franchie avec la mise au point du tambour magnétique MTE de Steinert. Désormais connu dans le monde entier, ce dernier permet de séparer le fer à la sortie du broyeur de voitures. Un système magnétique excentrique breveté a permis de créer le séparateur non ferreux NES, le modèle le plus performant du marché. Outre l’excellente qualité des métaux séparés, ces séparateurs garantissent une sécurité de fonctionnement absolue des machines.

C’est en 2001 que STEINERT s’est lancée dans la conception de systèmes de tri commandés par capteurs. Ces trieuses automatiques sont nécessaires pour satisfaire aux exigences draconiennes en matière de pureté des produits triés, en raison du coût des matières premières et de l’augmentation des coûts salariaux. Des systèmes informatiques rapides et des détecteurs plus précis ont contribué à la mise au point du premier système de tri à induction, l’ISS®.

Cette technique est désormais utilisée pour la récupération des métaux nobles, le nettoyage de déchets de bois moulus, du verre et du sable de fonte. Le bois recyclé étant pollué par des métaux mais aussi par des pierres, morceaux de plastique et de caoutchouc, STEINERT a effectué des recherches et mis au point une trieuse recourant à la technologie des rayons X. Fonctionnant aux rayons X, la trieuse XSS®-T élimine ces impuretés du bois, mais apporte également la preuve de son efficacité pour séparer l’aluminium d’un mélange de métaux non ferreux et pour détecter des minerais dans des blocs de pierre dans l’industrie minière.

 BULKID_Steinert

En collaboration avec la société américaine InnovX, STEINERT a lancé XFS®, la technologie de fluorescence aux rayons X dans le secteur du recyclage automobile. Cette machine détecte le cuivre présent dans l’acier moulu et l’en extrait. Cela permet au secteur de la ferraille de remplir les sévères exigences des fabricants d’acier, qui exigent la fourniture de ferraille contenant peu ou pas de cuivre.

La trieuse 3DS, un système laser permettant de distinguer les produits selon leur forme et leur volume, constitue également une nouveauté chez STEINERT. Elle est utilisée pour la récupération des câbles et fils électriques dans les déchets de broyage, d’airbags dans les déchets d’aluminium et pour des applications dans le recyclage du plastique. Grâce à un partenariat avec la société RTT Systemtechnik de Zittau (D), qui construit les machines UNISORT®, STEINERT est désormais aussi en mesure de fournir sous le nom de RTT-Steinert des trieuses recourant à un système de détection optique. Il s’agit de séparateurs de couleurs et de séparateurs infrarouges. Ces derniers permettent par exemple de trier les emballages de boissons vides en fonction de leur couleur et de leur type.

En un mot, STEINERT offre la gamme la plus complète de trieuses.