Mise en service réussie du plus grand site agréé d’Allemagne spécialisé dans le traitement d’emballages légers.

Selon l’entrepreneur Christian Hündgen et le spécialiste du tri STEINERT, il existe un grand potentiel pour une collaboration efficace en vue de satisfaire à la nouvelle loi sur les emballages.La nouvelle loi allemande sur les emballages (VerpackG) est entrée en vigueur le 1er janvier 2019. Elle remplace le décret sur les emballages appliqué jusqu’à cette date. Il s’agit, désormais, de trouver des technologies garantissant un niveau de tri élevé.

Christian Hündgen a opté pour STEINERT qui propose la séparation magnétique, des séparateurs de métaux non ferreux et la technologie d’infrarouge proche (NIR), des solutions globales qui lui permettent ainsi de réduire les opérations de coordination. Qui plus est, les trieuses NIR UniSort Film et UniSort Black, outre les machines de tri éprouvés UniSort PR, offrent les pourcentages de niveau de tri décisifs tels qu’ils sont désormais exigés par la loi sur les emballages.

Avec 270 000 tonnes de déchets annuels la société Hündgen Entsorgung, située à Swisttal près de Bonn (Allemagne), est le plus grand site agréé pour le recyclage d’emballages légers. Avec la construction de cette installation de tri innovante, l’entreprise familiale réagit au durcissement de la loi sur les emballages et aux exigences futures de cette dernière. Les systèmes de tri utilisés reflètent le niveau le plus élevé de la technique en la matière et augmentent le pourcentage de matériaux et de plastiques recyclables de même nature. Pour les conseils et la mise en pratique en vue de l’augmentation des taux de recyclage, le chef d’entreprise Christian Hündgen a fait appel à la société STEINERT située à Cologne (Allemagne) qui a livré 20 systèmes de tri pour le projet. Le dimensionnement de l’installation prévoit le traitement de 15 tonnes d’emballages légers par heure, capacité à tendance croissante.

Les solutions STEINERT pour le tri par capteurs et la séparation magnétique garantissent le niveau de tri nécessaire

Le début de la collaboration a été marqué par le développement de concepts et la réalisation de tâches de tri dans les locaux du centre d’essais de Cologne. Les séparateurs magnétiques de type Overband STEINERT UME séparent les métaux ferreux, à l’exemple des cannettes ferreuses, du flux de matériaux recyclables. Les métaux non ferreux, comme par exemple les cannettes en aluminium, sont séparés par le séparateur à courant de Foucault STEINERT EddyC. La gamme STEINERT UniSort utilise la technologie d’infrarouge proche. Cette dernière distingue les groupes de matériaux sur la base de leurs spectres NIR. Cela permet une nouvelle séparation des emballages légers dans les différents groupes de matériaux recyclables, notamment le polyéthylène, le polypropylène, le polystyrène, les plastiques noirs, les bouteilles et barquettes PET, ainsi que les cartons de boissons, les films PE/PP, le papieret carton et les plastiques mixtes pour la fabrication ultérieure d’une matière première pour combustible de substitution.

Les machines de tri UniSort Film et UniSort Black extraient les films et les plastiques noirs

La détection et le tri d’objets 2D, c’est-à-dire de films en particulier, est une tâche complexe, car ces objets tendent à flotter lorsque la vitesse de bande est élevée. La machine de tri UniSort Film garde le contrôle des objets, tant sur la bande que dans le caisson d’éjection – grâce à une technique de flux d’air sophistiquée. L’ UniSort Film est ainsi la première machine à permettre le tri rentable de matériaux plats et très volatiles.

La société STEINERT a fait une grande avancée dans le domaine de la technologie d’infrarouge proche avec sa machine de tri UniSort Black. Outre les matériaux recyclables détectables normalement grâce à la technologie NIR, cette dernière sépare également les objets sombres et noirs. Ce faisant, elle permet d’augmenter le taux de recyclage et de réduire en même temps la fraction résiduelle pour le recyclage thermique.

Afin de faciliter la synergie des différentes machines de tri, le calibrage dynamique est automatique, ce qui permet une facilité d’entretien remarquable malgré la performance de tri élevée et une disponibilité continue du système. Comme autre caractéristique innovante, citons ce que l’on appelle la balance des blancs automatique. Cette option prévue pour la gamme UniSort permet aux exploitants de réduire davantage les interventions de maintenance sur les systèmes. Ils peuvent ainsi s’assurer que les machines offrent une performance de tri élevée continue et constante.

Christian Hündgen mise sur le savoir-faire du spécialiste du tri

« La collaboration avec STEINERT a été intense et fructueuse au vu de l’ampleur de la tâche qu’il nous incombait d’accomplir. Nous sommes parvenus à conjuguer nos efforts pour pouvoir avancer ainsi très rapidement ». C’est en ces termes que Christian Hündgen décrit le déroulement du projet. Et d’ajouter : « Nous sommes extrêmement reconnaissants d’avoir à nos côtés un partenaire qui ne manque pas de proposer ses propres idées tout en respectant notre savoir-faire. Après une courte phase de mise en service, l’installation génère les produits souhaités dans le respect des consignes de tri et contraintes légales ».

Les technologies innovantes augmentent considérablement le rendement des installations de tri. Cela est également valable pour la maintenance. 95 % des interventions d’ajustement sur l’installation sont effectuées à distance par STEINERT. Les mises à jour régulières garantissent une adaptabilité élevée en permanence de la performance.

Pour la famille Hündgen ce projet représente, à titre personnel, un nouveau jalon dans l’histoire de l’entreprise et une formidable réussite, résume Christian Hündgen. La nouvelle installation de recyclage d’emballages légers est nettement plus efficace et plus rentable, et le pourcentage de matériaux recyclables a considérablement augmenté. La mise en place de cette nouvelle norme est soutenue par l’initiative « Ressource.NRW » – un label pour les projets particulièrement économes en ressources.

Si vous souhaitez plus d’informations sur ce projet, contactez-nous.

Regardez la vidéo YouTube via le lien ci-dessous:

https://www.youtube.com/watch?v=YMDTVoPpj5E