Une ligne ultra-moderne de traitement des fines ‘FINESLINE’.

Une entreprise de recyclage s’efforce d’obtenir un taux de recyclage de 100% et pour ce faire, cherche à utiliser les techniques les plus innovantes afin d’atteindre cet objectif. Le groupe Lybover (BULK .ID, Keller Benelux, Hafibo et Motogroup) a, à cet égard, développé une nouvelle ligne de recyclage, la «FINESLINE », construite pour séparer des matières de granulométrie inférieure à 4mm

BULKID_Finesline

Résidu de broyage

Le résidu de broyage automobile est la fraction restante lorsqu’un véhicule a passé l’ensemble des étapes de recyclage. Pour une voiture, les liquides et tous les matériaux qui peuvent être nocifs pour l’environnement sont préalablement éliminés de la voiture., Ensuite, la voiture est emmenée au broyeur qui réduit le véhicule en particules plus petites. A partir du produit broyé , on retire les éléments ferreux à l’aide d’un aimant. Cette fraction ferreuse est vendue directement sur le marché de l’industrie de l’acier. La fraction restante est appelée déchet de broyage ou résidu de broyage. Il s’agit d’ un mélange de métaux nonferreux tels que l’aluminium, le cuivre, l’acier inoxydable, le zinc, ainsi que les matières plastiques, les caoutchoucs, le bois, etc.. Le processus de séparation des matériaux non ferreux se fait par diverses techniques de séparation avec des installations spécialement conçues.

Nouvelle FINESLINE: fraction <4mm

La séparation du mélange nonferreux commence par la technique de flottation. Ces matériaux sont séparés les uns des autres par différence de densité. Ils feront couler, par exemple les métaux et feront flotter le caoutchouc ou plastique par adjonction à l’eau d’un média permettant de modifier la densité naturelle de l’eau. En outre, on utilise aussi comme techniques : la séparation optique, le criblage, la séparation aéraulique qui permettent de séparer les fractions granulométriques supérieures à 4mm.

“Depuis cette année, les entreprises de recyclage peuvent aller encore plus loin dans la séparation avec notre nouvelle Finesline. La nouvelle ligne permet une séparation de fractions granulométriques inférieures à 4 mm.“ a déclaré Bart Vanpoucke. Dans cette installation, nous pourrons séparer plus finement trois types de résidus : Les résidus de broyage

La FINESLINES est composée d’une combinaison de techniques de séparation par voie sèche

Séparation aéraulique et magnétique par BULK .ID. Dans la FINESLINE, les tables densimétriques, élévateurs et cribles de TrennSo Technik sont fournis ainsi q’ un tambour magnétique et séparateur à Courants de Foucault de Steinert. Bart Vanpoucke, Directeur de BULK .ID, souligne que “BULK .ID dispose de son propre département de design et d’engineering permettant de maîtriser la conception de nos installations en fonction des besoins de nos clients. Nos fournisseurs disposent chacun d’ un atelier « état-de-l’art » avec tous les facilités pour construire les dernières machines de séparation adaptées aux besoins de nos clients. Dans les nouveaux centres d’essais, nous testons les matières de nos clients, afin que les machines soient en adéquation avec les matières à traiter, et de satisfaire aux exigences d’efficacité et de récupération de nos clients

Système de dépoussiérage silencieux de Keller Lufttechnik Benelux

Pour garder la zone de production complètement libre de poussière, un système dépoussiérage a été installé. Cela garantit un hall et un environnement de travail sain pour les opérateurs. Keller était responsable de l’ aspect de l’air et le bon dimensionnement de l’installation. La poussière extraite est recueillie dans des encientes fermées et sont éliminées directement. Le filtre est équipé de trappes d’inspection pour un entretien facilité du filtre. Afin de réduire le bruit, le ventilateur et le filtre ont été entièrement équipés de dispositifs d’insonorisation. Trémie d’alimentation de Motogroup. Depuis peu, Motogroup est également actif sur le marché de l’industrie du recyclage avec des équipements de manutention tels que trémies, convoyeurs, …. Motogroup a fourni la trémie d’alimentation pour la FINESLINE.

Le suivi du chantier a été géré par Hafibo

Hafibo avait la responsabilité du suivi du chantier et de l’installation tant pour les installations de Lybover que pour les installations provenant d’autres fournisseurs. La ligne complète a été construite en 6 mois dans le respect du planning du client. Pour la construction de la ligne, Hafibo a également fourni structures et accès, selon la norme EN 1090 et avec un certificat CE.

“Le groupe Lybover fournit principalement des solutions sur mesure et complètes où la qualité et le service sont prioritaires. C’ est la force de notre groupe de sociétés: La collaboration avec nos partenaire fournissant les machines de plus en plus innovantes avec notre département de production en acier et acier inoxydable, notre savoir-faire dans l’industrie du recyclage et l’empathie dans le monde de nos clients, nous concevons, construisons et optimisons l’efficacité de nos installations. Enfin, nous fournissons également l’entretien et le service après-vente de nos installationsdont nous garantissons un haut degré de qualité. “, dit Hans & Filip Boels, PDG du groupe Lybover.

Groupe Lybover fournit centrale biomasse A & S Energie d’une ligne de recyclage complet

A & S Energy SA est une centrale biomasse, située le long du canal Roulers-Ooigem. Cette centrale biomasse traite annuellement 180.000 tonnes de bois de déchets non recyclables en électricité verte. Récemment, ils ont également fait une extension de la ligne de recyclage existante, en utilisant les installations de BULK. ID pour séparer différentes fractions telles que des métaux ferreux purs et impurs, des métaux non ferreux et de résidus de métal .

BULKID_A1S_Eenergie

Fonctionnement de la centrale biomasse

Le processus dans une centrale biomasse comporte plusieurs étapes de production qui produit chaque année 190 GWh: Les déchets de bois non recyclables ne peuvent plus être utilisés comme matière première pour la production de panneaux en aggloméré p.ex., et ne peuvent plus être exploités que énergiquement. Dans une première étape, toutes les matières inertes sont séparées des déchets de bois non recyclables. De cette manière, le bon fonctionnement de la centrale biomasse est garantie parce que ces substances parasites ne sont plus présentes dans le combustible. Par la suite, les déchets de bois non recyclables sont brûlés dans la chaudière. Les déchets de bois se transforment en vapeurs, gaz et cendres. Avec la chaleur dégagée lors de la combustion, de la vapeur est produite à haute pression. Cette vapeur actionne la turbine de vapeur qui propulse le générateur et l’énergie verte est produite. La mission de A & S est de produire d’une manière durable et avec respect pour l’environnement de l’énergie verte. La réutilisation des matériaux et le recyclage sont donc ici tout à fait à propos.

Nettoyage des déchets de bois avec les installations de BULK. ID

Dans une première phase, deux aimants Steinert situés au-dessus des bandes transporteuses éliminent le fer. Dans une deuxième phase, un séparateur à air continue de séparer les déchets de bois. Les déchets de bois purs vont à l’incinérateur. Les autres matériaux sont encore séparés par les nouvelles installations de BULK. ID. Ces installations offrent trois possibilités de séparation dont les déchets sont reçus dans des conteneurs séparés. Les métaux ferreux purs sont séparés par un tambour magnétique Steinert. Les ferreux impurs sont triés par un tambour magnétique Steinert à l’aide d’ aimants très puissants. Le Steinert Eddy Current s’occupe de ramasser les métaux non-ferreux à l’aide de courant électrique pour finalement passer par la machine à capteur inductif. Dans le courant résiduel, les résidus de métal sont détectés et ceuxci sont évacués avec l’air comprimé. Les fractions séparées sont ramenées sur le marché et peuvent être réutilisées comme matière première.

Une purification supplémentaire du bois brûlé

Lors de la combustion de déchets de bois se dépose également du mâchefer. A & S Energie a choisi de nettoyer aussi le courant résiduel. Parfois, il existe dans le bois une petite fraction de verre ou de métal, qui finit, après l’incinération, dans le mâchefer. D’abord les cendres de combustion passent sous un aimant de ramassage Steinert séparant ainsi les ferreux. Par la suite, le flux résiduel passe par à un tambour magnétique pour séparer le fer impur et enfin par le courant de Foucault, afin de séparer le cuivre et l’aluminium. Ensuite, il ne reste qu’un courant résiduel avec pierres et verre. Ce flux résiduel est également entièrement recyclé dans le secteur de la construction.

Convoyeurs sur mesure

Motogroup a veillé à ce que les différentes installations de BULK. ID soient connectées les unes aux autres et aux installations existantes avec des convoyeurs, des trémies et des pneumatiques intermédiaires. Un total de six convoyeurs sur mesure ont été conçus.